Intermédiation service civique

Service civique citoyen engagement

L’intermédiation permet à des organismes de taille modeste ou ayant une structure administrative insuffisante :

D’une part de mettre en œuvre et suivre le dispositif d’accueillir des volontaires sans porter les démarches d’agrément.

Cette modalité d’accueil de volontaires permet, pour des organismes tiers non agréés :

D’autre part de tester leur capacité à proposer des missions de Service Civique

Encore d’autre part, d’accompagner des volontaires dans leur démarche d’engagement tout en bénéficiant de l’accompagnement des organismes agréés.

Service civique citoyen engagement :
 
Nous proposons, l’aide à la formalisation de la mission (critères de validation par l’Etat),
 
la gestion administrative, savoir la déclaration de la mission à l’agence du Service Civique, les notifications à l’Agence de Services et de Paiement),
 
la Contractualisation (Contrat d’engagement, notification de contrat, convention de mise à disposition),
 
la formation civique et citoyenne dans son ensemble (regroupement des volontaires sur 2 journées avec prise en charge des frais pédagogiques et d’alimentation),
 
la mise à disposition de l’ensemble de la documentation et des outils développés dans le cadre du dispositif Service Civique (bilan nominatif, guide du volontaire, etc.),
 
et la relation avec les interlocuteurs du Service Civique (CMJCF, Agence SC, ASP, DRJSCS, etc.),
 
Pour un tarif de 110€ par mois par volontaire +  options
 
 
Les options :
  • Accompagnement du jeune dans son projet d’avenir: 200€ pour une mission de 6 mois (trois entretiens), 300€ pour une mission de 8 mois (4 entretiens).
  • Et accompagner l’organisme tiers dans les points d’étape et la rédaction du bilan de la mission: 250€ par mission

L’organisme tiers devra s’engager  :

  • En premier lieu, respecter la réglementation du Service Civique et les conditions de notre agrément,
  • Puis se conformer aux procédures en matière de gestion et d’administration des jeunes volontaires,
  • Ensuite mettre en place le tutorat en nommant parmi son personnel encadrant, un tuteur qui assure l’accompagnement du jeune tout au long de sa mission,
  • Enfin, servir aux volontaires une prestation dont le montant est défini chaque année au 1er janvier par l’État.